Les Jeudis de l'Europe

Nous ne sommes savants que de la Science présente. Montaigne

Dépistage annuel du cancer de l’ovaire ? Minerva

Poster un commentaire

Chez les femmes ménopausées âgées de 50 à 74 ans qui n’ont pas d’antécédents à risque accru de cancer de l’ovaire, quel est l’effet d’un dépistage annuel multimodal, avec notamment détermination du taux sérique de CA 125, ou d’un dépistage annuel par échographie endovaginale seule, versus absence de dépistage, sur la mortalité liée au cancer de l’ovaire ?

Cette étude randomisée, contrôlée, menée à grande échelle n’a pu montrer d’avantage en termes de mortalité spécifique du cancer de l’ovaire pour aucun des programmes de dépistage du cancer de l’ovaire. Ce n’est que dans un intervalle de dépistage de 7 à 14 ans ou seulement après l’exclusion des cas de cancer de l’ovaire présents lors du démarrage du dépistage que l’on a pu montrer un petit avantage du dépistage multimodal avec mesure du taux sérique de CA 125 versus un groupe contrôle sans dépistage. Il faut poursuivre la recherche à long terme pour confirmer ces tendances.

Source : Minerva

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s