Les Jeudis de l'Europe

Nous ne sommes savants que de la Science présente. Montaigne


Poster un commentaire

Fibrillation auriculaire : quand les anticoagulants ne sont pas au rendez-vous… | JIM.fr

La fibrillation auriculaire (FA) expose à des complications thrombo-emboliques qui justifient amplement un traitement prophylactique par les anticoagulants. La prescription a tout lieu d’être systématique si l’on se réfère aux recommandations, abstraction faite des contre-indications à ces […]

Source : JIM.fr – Fibrillation auriculaire : quand les anticoagulants ne sont pas au rendez-vous…


Poster un commentaire

Insuffisance rénale chronique terminale : la transplantation est la stratégie la plus efficiente dans tous les groupes d’âge | HAS

L’insuffisance rénale chronique terminale affecte une part croissante de la population française et représente un enjeu économique majeur pour la plupart des pays. Son coût humain est particulièrement élevé, notamment en termes de morbi-mortalité et d’impact sur la qualité de vie du patient.

La HAS a réalisé une évaluation médico-économique qui révèle que le développement de la transplantation rénale est la stratégie de prise en charge la plus efficiente pour tous les groupes d’âge.

Explications d’Isabelle Bongiovanni*, du service d’évaluation médico-économique et de santé publique de la HAS et du Dr Cécile Couchoud*, de l’Agence de la biomédecine.

Source : Haute Autorité de Santé – Insuffisance rénale chronique terminale : la transplantation est la stratégie la plus efficiente dans tous les groupes d’âge


Poster un commentaire

Greffe rénale : réduire les inégalités d’accès | HAS

La HAS a réalisé une recommandation sur les critères d’accès à la liste d’attente nationale d’une greffe de rein.

Objectifs : Réduire les disparités d’accès et les délais d’inscription sur la liste d’attente.

Explications de Joëlle André-Vert*, du service des bonnes pratiques professionnelles à la HAS.

Source : Haute Autorité de Santé – Greffe rénale : réduire les inégalités d’accès


Poster un commentaire

L’allergie alimentaire non IgE médiée perturbe la qualité de vie familiale | JIM.fr

Entre 3 et 7 % des enfants présentent une allergie alimentaire.

La nomenclature actuelle les classe en allergie IgE médiée ou non IgE médiée, ou parfois mixte.

Les allergies affectant le tractus gastro-intestinal sont le plus souvent non IgE médiées et se manifestent par des diarrhées, une constipation, des vomissements, des douleurs abdominales, des difficultés alimentaires et des troubles de la croissance.

Ces symptômes, associés aux difficultés que posent les évictions alimentaires, peuvent affecter sévèrement la qualité de vie de la famille. L’impact des allergies alimentaires IgE médiées sur la vie familiale a été bien étudié, mais celui des allergies non IgE médiées n’a fait l’objet, jusqu’à présent, que d’un nombre très limité de travaux.

 

Source : JIM.fr – L’allergie alimentaire non IgE médiée perturbe la qualité de vie familiale