Les Jeudis de l'Europe

Nous ne sommes savants que de la Science présente. Montaigne

Un mythe de la médecine d’urgence : l’adrénaline dans l’arrêt cardiaque | coeur.net

Poster un commentaire

Lors d’un arrêt cardiocirculatoire extrahospitalier, l’adrénaline à une dose « standard » peut favoriser le retour de la circulation spontanée, mais elle n’améliore pas la survie, ni l’issue neurologique du patient.

Le moment de l’injection de l’adrénaline, dans les 10 minutes, peut intervenir dans le pronostic du patient, cependant les gestes de réanimation de base restent les aspects les plus importants de la réanimation et de la survie des patients.

Source : Coeur – Le site de la Cardiologie

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s