Les Jeudis de l'Europe

Nous ne sommes savants que de la Science présente. Montaigne

Faut-il vraiment adresser les patients âgés insuffisants rénaux chroniques aux néphrologues ? | Nephro.fr

Poster un commentaire

Cet article du Clinical Kidney Journal rapporte l’expérience d’une équipe anglaise du comté de Dorset. Comme ailleurs, la prévalence de l’insuffisance rénale chronique chez les sujets âgés augmente au fil du temps.
Dans un contexte où, depuis 2006 a été introduit le calcul automatique du DFG par les laboratoires d’une part, et des indicateurs rénaux dans le « primary care quality and outcomes framework initiative », davantage de patients insuffisants rénaux chroniques (IRC) en particulier âgés sont adressés aux néphrologues.
Par exemple, sur l’année 2006-2007, les auteurs ont constaté une augmentation de 36% des patients adressés, parmi lesquels ¼ avait plus de 80 ans.
Il y a débat sur les bénéfices cliniques chez ces patients, entre un suivi néphrologique ou la poursuite d’un suivi par le médecin traitant…

…Ce travail, quoique rétrospectif, semble montrer que le bénéfice d’un suivi néphrologique chez les patients IRC âgés est incertain, d’autant que la dialyse chez ces patients n’a pas montré sa supériorité par rapport à un traitement conservateur en termes de survie et de qualité de vie.
D’autres études, de plus grande ampleur, sont nécessaires.

Source : Nephro.fr – Le site de la Nephrologie

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s