Les Jeudis de l'Europe

Nous ne sommes savants que de la Science présente. Montaigne


Poster un commentaire

Des folates pendant la grossesse pour prévenir l’autisme ? | JIM.fr

Dans ce domaine, on dispose essentiellement de deux publications : l’une, norvégienne, a pu montrer une diminution du risque d’autisme tandis que l’autre, danoise, n’a pas retrouvé d’effet bénéfique d’une supplémentation pour prévenir ce trouble. Quittons la Scandinavie, et voyons ce qu’il en est dans cette grande étude israélienne qui sera publiée bientôt dans JAMA Psychiatry.

Cette étude souligne, s’il était besoin, le lien étroit entre l’autisme et les mécanismes infiniment complexes régissant le développement cérébral. Mais aussi complexes que soient ces phénomènes, il semble donc, si l’on en croit cette étude, qu’une mesure simple et très facilement accessible puisse prévenir un des troubles neuropsychiatriques les plus graves.

Source : JIM.fr – Des folates pendant la grossesse pour prévenir l’autisme ?

Cf soirée DPC du jeudi 17 mai 2018 : L’autisme et syndromes apparentés


Poster un commentaire

Prise de position de la SFD. Focus sur les antidiabétiques oraux | MSD Connect

Le replay du eDirect « Prise de position de la SFD », une webconférence avec par le Pr. Darmon et le Dr. Vandecandelaere est disponible sur MSD Connect !

Source : MSD Connect, Replay eDirect SFD


Poster un commentaire

La Cour des comptes suggère de revoir les fondamentaux de la prise en charge de l’autisme | HOSPIMEDIA

Avec au bas mot 4 millards d’euros par an consacrés à la prise en charge de l’autisme, la problématique ne pouvait qu’intéresser la Cour des comptes. La liste des dysfonctionnements repérés est longue. En réponse, la cour a donc choisi de ne retenir que onze recommandations et trois axes prioritaires pour faire bouger les paradigmes.

Source : Politique de santé — La Cour des comptes suggère de revoir les fond… – HOSPIMEDIA


Poster un commentaire

Autisme : la piste du microbiote intestinal ouvre de nouvelles perspectives | Univadis

Dans un contexte où les progrès considérables de la médecine n’ont pas réussi à endiguer l’incidence exponentielle des maladies chroniques en général et des troubles du spectre de l’autisme (TSA) en particulier qui touchent aujourd’hui 1 % de la population, le rôle important des facteurs environnementaux, dont celui de la possible altération de la relation entre l’hôte et sa flore (le microbiote intestinal) est une piste qu’ont décidé d’explorer Joël Doré et son équipe en mettant en place une étude observationnelle baptisée MicrobiAutisme.

Source : Autisme : la piste du microbiote intestinal ouvre de nouvelles perspectives | Univadis


Poster un commentaire

La mesure continue du glucose : le consensus des experts français | Univadis

Le bénéfice du maintien d’un objectif glycémique chez les sujets diabétiques de type 1 (DT1) ou diabétique de type 2 (DT2) sous insulinothérapie est bien établi, notamment sur la diminution des risques micro- et macro-vasculaires.

Les solutions de mesure continue du glucose (MCG) ou système flash (MFG), constituent des approches séduisantes et efficaces. Un groupe de travail réunissant des experts français (CNP-EDMM, SFD, CODEHG, EVADIAC, FFD, AJD) a élaboré ce consensus pour accompagner les professionnels de santé à mieux intégrer cette nouvelle offre à leurs pratiques.

Source : La mesure continue du glucose : le consensus des experts français | Univadis


Poster un commentaire

Prévention du diabète de type 1 par l’insuline orale : où en est-on ? | Univadis

L’étude DPT-1 n’avait pas permis de mettre en évidence l’intérêt de l’insuline orale versus un placebo sur la prévention primaire du diabète de type 1. En revanche, des analyses post hoc avaient suggéré un bénéfice chez un sous-groupe de sujets à risque, ceux présentant un taux élevé d’auto-anticorps anti-insuline. L’induction d’une tolérance immunitaire par administration orale d’insuline semblait donc une option séduisante.

Et c’est sur ce constat, que l’étude TrialNet a été initiée. Mais les conclusions de celle-ci ne supportent pas les précédentes données. Il convient donc de rester prudent dans le domaine en attendant d’autres essais cliniques.?

Source : Prévention du diabète de type 1 par l’insuline orale : où en est-on ? | Univadis


Poster un commentaire

Freins au développement des groupes d’échange et d’analyse des pratiques (GEAP) en Gironde

Les GEAP (Groupes d’échange et d’analyse des pratiques) sont une méthode de formation médicale continue qui apparait comme conviviale et motivante et bien adaptée à la médecine générale. Pourtant ces groupes sont peu répandus en Gironde.

L’objectif de ce travail était de comprendre quels sont les freins qui limitent le développement de ces groupes en Gironde. Les objectifs secondaires étaient d’identifier les connaissances des médecins sur ces GEAP et de rechercher ce qui en constituait pour eux les points positifs.

Une méthode qualitative avec la réalisation de trois focus groups a été utilisée. Le premier groupe était constitué de sept médecins généralistes installés en libéral, le deuxième groupe comprenait sept médecins généralistes installés appartenant déjà à un GEAP et le dernier groupe était constitué de quatre internes en troisième année.

Les trois principaux obstacles au développement des GEAP, retrouvés lors des discussions, ont été le temps investi, les difficultés de création d’un groupe et la peur des répétitions et de la lassitude. Nous avons aussi pu identifier le manque de connaissance comme étant un des facteurs limitant le développement de ces groupes. On retrouvait en revanche une image positive de ces groupes en tant que méthode de formation continue, puisque selon les médecins interrogés, ils permettaient une mise à jour des connaissances et l’abord de multiples sujets variés. De nombreux points positifs étaient aussi cités et en particulier l’adéquation avec la pratique de la médecine générale, l’interactivité et les échanges existant au sein des GEAP, l’égalité entre pairs et l’absence de jugement qu’on retrouve dans ces groupes. La facilitation de la création de GEAP et la généralisation des enseignements au cours du troisième cycle sous forme de GEAP pourraient favoriser le développement de ces groupes. Cette implémentation a déjà commencé à être mise en œuvre puisque dès 2017, les cours de troisième cycle de médecine générale à l’université de Bordeaux seront effectués sous forme de GEAP. On ne peut donc qu’espérer que cette méthode étant désormais intégrée dans le cursus de 3ème cycle, le développement, à l’avenir, des GEAP intégrés dans l’exercice professionnel des médecins, devient probable.

Source : Freins au développement des groupes d’échange et d’analyse des pratiques (GEAP) en Gironde