Les Jeudis de l'Europe

Nous ne sommes savants que de la Science présente. Montaigne


Poster un commentaire

Autisme : la piste du microbiote intestinal ouvre de nouvelles perspectives | Univadis

Dans un contexte où les progrès considérables de la médecine n’ont pas réussi à endiguer l’incidence exponentielle des maladies chroniques en général et des troubles du spectre de l’autisme (TSA) en particulier qui touchent aujourd’hui 1 % de la population, le rôle important des facteurs environnementaux, dont celui de la possible altération de la relation entre l’hôte et sa flore (le microbiote intestinal) est une piste qu’ont décidé d’explorer Joël Doré et son équipe en mettant en place une étude observationnelle baptisée MicrobiAutisme.

Source : Autisme : la piste du microbiote intestinal ouvre de nouvelles perspectives | Univadis


Poster un commentaire

Utilisation d’hypnose rapide lors de la chirurgie implantaire

De nos jours, le progrès technologique est en évolution permanente dans le domaine de la dentisterie. On se doit de pouvoir proposer à nos patients les meilleurs soins possibles et les meilleures solutions thérapeutiques, la chirurgie implantaire est donc un acte indispensable. En constante quête de perfectionnement, on cherche aussi toujours à améliorer le confort du patient. L’hypnose médicale apparait alors comme un outil thérapeutique de choix pour participer à ce confort. Après une description de l’hypnose, de ses techniques et des particularités de l’hypnose flash, nous aborderons sa mise en application à travers quatre cas cliniques lors de chirurgies implantaires en cabinet privé.

Source : Utilisation d’hypnose rapide lors de la chirurgie implantaire


Poster un commentaire

Impact de la formation à l’hypnose médicale et thérapeutique sur la pratique professionnelle des soignants : étude qualitative

La pratique de l’hypnose thérapeutique connaît un essor depuis deux décennies. Son efficacité est démontrée dans de nombreuses publications.

L’objectif de l’étude est d’explorer comment la formation à l’hypnose peut impacter la pratique professionnelle des soignants.

Conclusion : La formation à l’hypnose propose de concevoir la place du patient et celle du soignant autrement, dans un souci de bienveillance, d’efficacité et d’égalité. Sa reconnaissance institutionnelle pourrait permettre d’encadrer son enseignement et sa pratique afin d’accompagner au mieux les patients.

Source : Impact de la formation à l’hypnose médicale et thérapeutique sur la pratique professionnelle des soignants : étude qualitative


Poster un commentaire

Chez les personnes adultes, dont l’âge se situe entre 18 et 45 ans, quels sont les effets de l’hypnose sur les douleurs postopératoires par rapport aux antalgiques médicamenteux | RERO DOC

Le but de ce travail de Bachelor est d’apporter des preuves qui soutiennent que la technique de l’hypnose est une technique pouvant devenir un outil infirmier dans la prise en charge de la douleur post-opératoire.

Problématique : Dans un premier temps, nous avons tenté de décrire chaque aspect de notre thématique de départ qui était « la prise en charge infirmière de la douleur post-opératoire ». Suite à cela, nous étions alors en mesure de présenter notre question de départ « Quels-sont les effets de l’hypnose sur l’adulte souffrant de douleur nociceptive après une opération chirurgicale ». Enfin, nous avons tenté de définir chaque concept de cette question de départ et pour finir nous avons aussi décrit les notions infirmières tels que les métaparadigmes et les savoirs infirmiers.

Concepts abordés : L’un des concepts que nous avons approfondi est celui de l’hypnose. Beaucoup de fausses idées circulent, pourtant l’hypnose est définit comme étant un mode de communication qui permet de réorganiser l’attention en utilisant l’imagination d’une personne et en intégrant son environnement réel, et non pas comme un moyen d’avoir un contrôle sur l’autre. Un autre concept approfondi est celui de la population visée. Nous nous sommes dirigées vers celle de l’adulte, malgré le fait que celle-ci soit difficile à définir précisément, car plusieurs facteurs entrent en jeu tels que l’âge, le statut social, la notion de responsabilité et de prise de décision. Un autre concept encore est celui de la douleur nociceptive. Celle-ci est à son tour aussi difficile à définir, car d’une part, il y a autant de définitions que d’auteurs, et d’autre part c’est une expérience personnelle propre à chaque individu. Pour finir, le dernier concept défini est celui du cadre théorique. Nous avons choisi de développer la théorie du Caring de Jean Watson qui défend la considération de la personne dans son entièreté, le fait qu’elle est imprévisible et en changement perpétuel et qu’elle a une valeur, ainsi que le fait qu’elle mérite qu’on s’occupe d’elle. Cette théorie repose sur dix facteurs appelés Caritas Process (CCP) et qui en sont en quelques sortes la philosophie…

 

Conclusion : Les structures des différents articles analysés ainsi que leur contenu ont été des facteurs facilitants à la réalisation de ce travail et nous ont permis de répondre adéquatement à notre question de recherche et cela malgré le fait que l’hypnose soit une technique abstraite. D’un autre côté, les critères de sélection des articles, les impacts factors plus spécifiquement, ont été un facteur contraignant. En effet, les articles recherchés ne se trouvent pas en grand nombre actuellement, probablement lié au fait que l’hypnose est encore une technique peu étudiée. À l’avenir, il serait intéressant d’évaluer l’efficacité de l’auto-hypnose,d’évaluer la possibilité d’élaborer un protocole d’hypnose infirmier et pourquoi pas d’évaluer si la culture a un impact sur l’hypnotisabilité.

Source : Chez les personnes adultes, dont l’âge se situe entre 18 et 45 ans, quels sont les effets de l’hypnose sur les douleurs postopératoires par rapport aux antalgiques médicamenteux – RERO DOC


Poster un commentaire

Impact de la formation à l’hypnose médicale et thérapeutique sur la pratique professionnelle des soignants : étude qualitative

La pratique de l’hypnose thérapeutique connaît un essor depuis deux décennies. Son efficacité est démontrée dans de nombreuses publications.

L’objectif de l’étude est d’explorer comment la formation à l’hypnose peut impacter la pratique professionnelle des soignants.

Conclusion : La formation à l’hypnose propose de concevoir la place du patient et celle du soignant autrement, dans un souci de bienveillance, d’efficacité et d’égalité. Sa reconnaissance institutionnelle pourrait permettre d’encadrer son enseignement et sa pratique afin d’accompagner au mieux les patients.

Source : Impact de la formation à l’hypnose médicale et thérapeutique sur la pratique professionnelle des soignants : étude qualitative


Poster un commentaire

Une étude Inserm suggère les bienfaits de la méditation sur le vieillissement cérébral | QdM

Dans une étude pilote parue dans « Scientific Reports », une équipe de l’INSERM a présenté les résultats positifs de la méditation sur l’activité cérébrale au cours du vieillissement. Une étude de plus grande ampleur est en cours, et recherche ses derniers sujets (à Caen).

Source : Une étude INSERM suggère les bienfaits de la méditation sur le vieillissement cérébral