Les Jeudis de l'Europe

Nous ne sommes savants que de la Science présente. Montaigne


Poster un commentaire

Repérage de l’autisme : le médecin généraliste peut dorénavant effectuer une consultation longue à 60 euros | egora.fr

Depuis le 11 février 2019, les médecins généralistes et les pédiatres ont la possibilité, en cas de suspicion d’autisme, de réaliser une consultation longue, remboursée 60 euros par l’assurance maladie.

Cette consultation vise à favoriser le repérage et la prise en charge précoce de ce trouble, pour limiter les complications et le risque de handicap.

Source : Repérage de l’autisme : le médecin généraliste peut dorénavant effectuer une consultation longue à 60 euros | egora.fr


Poster un commentaire

Sentiment d’injustice chez l’enfant : une discordance enfant/parent aggrave les capacités fonctionnelles de l’enfant douloureux | Mediscoop.net

Le sentiment d’injustice perçu par l’enfant lui-même et la perception de la douleur chez les parents ont été évalués. Les résultats parent-enfant ont été cotés de 1 à 4 catégories selon le degré de concordance/discordance entre leurs réponses.
Le degré de concordance (concordant vs discordant) et le sens de cette concordance/discordance ont été évalués (discordance = bas score enfant – haut score parent et discordance = haut score enfant-bas score parent).

Les analyses ont porté sur l’intensité de la douleur, le sentiment d’injustice perçu, le stress, la fonction et la qualité de vie en fonction des 4 catégories de réponses : concordance/discordance.
Les évaluations les plus altérées chez l’enfant (douleur, stress, fonction et qualité de vie) concernaient les enfants qui ressentaient un fort sentiment d’injustice contrairement à leur propre parent – forte discordance (ce dernier rapportant que leur enfant ne devait (à leur avis ressentir) un faible sentiment d’injustice).

Source: mediscoop.net

Inscrivez-vous à la soirée « Les antalgiques de palier 3 » du jeudi 14 juin 2018


Poster un commentaire

Sentiment d’injustice perçue et son impact chez le patient souffrant de douleurs chroniques | Mediscoop.net

Les travaux de M. Sullivan ont montré l’importance du sentiment d’injustice comme risque psychosocial d’échec du traitement de la douleur (1).
Les conséquences de l’injustice perçue sont les suivantes : augmentation de l’intensité de la douleur, aggravation du handicap, augmentation des comportements douloureux, augmentation des comorbidités psychiatriques et diminution du retour au travail.
Ce sentiment d’injustice entraine une demande de reconnaissance, qui s’exprime dans 3 sphères : familiale-intime, dans la société civile et concernant la place de la personne dans la société selon le philosophe allemand Hegel.
En médecine, cela modifie la consommation de soin, les dépenses de santé ainsi que les demandes de compensation : travail, invalidité… Il est possible de scorer l’injustice perçue grâce au : IEQ (Injustice Experience Questionnaire). Ce score permet à la fois d’identifier l’injustice perçue mais également de quantifier son importance. Il comprend 12 questions cotées de 0 à 4.

Source: mediscoop.net

Inscrivez-vous à la soirée « Les antalgiques de palier 3 » du jeudi 14 juin 2018