Les Jeudis de l'Europe

Nous ne sommes savants que de la Science présente. Montaigne


Poster un commentaire

DMP : Open bar sur vos données médicales ? | Lettre FMF 

Le DMP est un grand succès selon la CNAM puisqu’il dépasse maintenant les quatre millions de DMP ouverts.

Il est théoriquement totalement sécurisé, verrouillé, et les données médicales sont enfermées dans un coffre-fort à double clef : la Carte de Professionnel de Santé (CPS) du médecin et la Carte Vitale (CV) du patient.

Il existe la possibilité de consultation sans CV : le « bris de glace » en cas d’urgence pour le patient. Elle est destinée à permettre l’ouverture parce que le professionnel la souhaite sans pouvoir demander l’accord du patient (coma par exemple). Il faut que le patient n’ait pas exclu cette possibilité à l’ouverture de son DMP.

Source: Lettre FMF 28/02/2019


Poster un commentaire

Télé-expertise : certains actes désormais pris en charge par l’assurance maladie | medscape

Ce n’est qu’un début, mais qui devrait être généralisé d’ici 2020 : après la téléconsultation, la télé-expertise est désormais remboursable depuis ce 10 février pour certains actes. Pour rappel, la télé-expertise est l’un des cinq actes de télémédecine tel que défini par le décret du 19 octobre 2010 relatif à la télémédecine.

Les autres actes étant la téléconsultation, la télésurveillance médicale, la téléassistance médicale, la réponse médicale dans le cadre de la régulation médicale.

Source : Télé-expertise : certains actes désormais pris en charge par l’assurance maladie


Poster un commentaire

La télé-expertise pour les nuls | egora.fr

Depuis le 10 février, la télé-expertise est prise en charge par l’Assurance maladie. Jusqu’à présent réservée aux seuls patients résidant en Ehpad ou pratiquée dans le cadre d’expérimentations, elle s’ouvre désormais à tous les médecins. Mais à quoi sert-elle vraiment ? Et comment la pratiquer ? Les réponses aux questions que vous vous posez.

Source : La télé-expertise pour les nuls | egora.fr


Poster un commentaire

Traitement chirurgical de la scoliose idiopathique de l’enfant : indications, principes et complications | JIM.fr

 

Le traitement chirurgical d’une scoliose a pour but de corriger dans les trois plans de l’espace la déformation rachidienne.

Cette correction est réalisée durant l’intervention, avec la libération musculaire et celle des éléments anatomiques de fixation intervertébrale (articulations, disques, ligaments).

Une préparation par traction ou plâtre peut précéder la correction chirurgicale.

La correction obtenue est maintenue à l’aide d’une instrumentation chirurgicale le temps d’obtenir une fusion intervertébrale, ou arthrodèse, de la zone déformée scoliotique…

Source : JIM.fr – Traitement chirurgical de la scoliose idiopathique de l’enfant : indications, principes et complications


Poster un commentaire

Le Conseil national des troubles du spectre autistique et du neurodéveloppement est formé | Hospimedia

La secrétaire d’État auprès du Premier ministre chargée des personnes handicapées, Sophie Cluzel, a nommé par un arrêté du 20 juillet les membres du Conseil national des troubles du spectre autistique et des troubles du neurodéveloppement. La fonction de délégué interministériel à la stratégie nationale pour l’autisme au sein des troubles du neurodéveloppement avait été créée par décret du 25 avril, c’est Claire Compagnon qui a la charge de présider ce conseil. Elle a pour mission de coordonner l’étude et l’expertise du conseil dans la mise en œuvre la stratégie nationale.

Source : Le Conseil national des troubles du spectre autistique … – Hospimedia  24/07/2018

Cf soirée DPC JdE du 17/05/2018


Poster un commentaire

Autisme : le premier test diagnostique biochimique démontre une précision élevée | Univadis

Une équipe de recherche aux États-Unis avait publié l’année dernière ses travaux initiaux sur ce test physiologique pour l’autisme. Cette étude de suivi, publiée dans la revue Bioengineering & Translational Medicine, confirme sa capacité à identifier avec succès des enfants atteints d’un trouble du spectre autistique (TSA).

L’altération des voies du métabolisme monocarboné dépendant des folates (MMCF) et de la transsulfuration (TS) est impliquée dans les TSA. Une étude ayant impliqué une analyse multivariée a récemment rapporté des résultats très prometteurs concernant la prédiction du diagnostic de TSA. Cette dernière étude a comparé cinq algorithmes de classification sur des données existantes de métabolites du MMCF/de TS et a validé les résultats de classification avec de nouvelles données provenant d’une cohorte de patients atteints d’un TSA.

Source : Autisme : le premier test diagnostique biochimique démontre une précision élevée | Univadis


Poster un commentaire

Sentiment d’injustice perçue et son impact chez le patient souffrant de douleurs chroniques | Mediscoop.net

Les travaux de M. Sullivan ont montré l’importance du sentiment d’injustice comme risque psychosocial d’échec du traitement de la douleur (1).
Les conséquences de l’injustice perçue sont les suivantes : augmentation de l’intensité de la douleur, aggravation du handicap, augmentation des comportements douloureux, augmentation des comorbidités psychiatriques et diminution du retour au travail.
Ce sentiment d’injustice entraine une demande de reconnaissance, qui s’exprime dans 3 sphères : familiale-intime, dans la société civile et concernant la place de la personne dans la société selon le philosophe allemand Hegel.
En médecine, cela modifie la consommation de soin, les dépenses de santé ainsi que les demandes de compensation : travail, invalidité… Il est possible de scorer l’injustice perçue grâce au : IEQ (Injustice Experience Questionnaire). Ce score permet à la fois d’identifier l’injustice perçue mais également de quantifier son importance. Il comprend 12 questions cotées de 0 à 4.

Source: mediscoop.net

Inscrivez-vous à la soirée « Les antalgiques de palier 3 » du jeudi 14 juin 2018