Les Jeudis de l'Europe

Nous ne sommes savants que de la Science présente. Montaigne


Poster un commentaire

BPCO : à quel traitement se vouer ? | Legeneraliste.fr

L’hétérogénéité des patients BPCO est incomplètement appréciée par le seul degré de sévérité de l’obstruction bronchique (VEMS).

Pour cette raison, en 2011, le comité international GOLD (Global Initiative for Chronic Obstructive Lung Disease) avait proposé une nouvelle classification qui avait la particularité de s’appuyer sur des critères cliniques quantifiés venant compléter les données spirométriques : échelle de dyspnée, échelle de qualité de vie, nombre d’exacerbations.

La Société de pneumologie de Langue Française n’avait pourtant pas endossé ces recommandations, les jugeant trop complexes, ou trop peu validées, ou ne correspondant pas aux AMM des traitements remboursés en France. C’est dans ce contexte que la Société de Pneumologie de Langue Française vient de publier un algorithme médicamenteux alternatif, s’appuyant sur la littérature de 2009 à 2016. Elle indique qu’il ne s’agit pas de recommandations opposables mais d’une « base de réflexion », la méthodologie ne remplissant pas les critères techniques préconisés par la Haute Autorité de santé

Source : Pneumologie – BPCO : à quel traitement se vouer ?


Poster un commentaire

La nouvelle version des critères STOPP/START adaptée en français | Dalleur | Pharmactuel

Objectif : Cet article présente la nouvelle version en anglais des critères STOPP/START ainsi que son adaptation en français. Les critères STOPP/START forment un outil de détection des prescriptions potentiellement inappropriées.

Description de la problématique : Les prescriptions médicamenteuses inappropriées entraînent un risque élevé d’effets indésirables, notamment pour les personnes âgées. Leur détection doit être une priorité pour les pharmaciens et les soignants médico-infirmiers.

Conclusion : La version 2 de STOPP/START constitue un outil simple, validé et facile à utiliser, dont une adaptation en langue française est dorénavant disponible et consultable en annexe de cet article. Cet outil permet de passer en revue et d’optimiser les traitements médicamenteux des patients âgés.

Source : La nouvelle version des critères STOPP/START adaptée en français | Dalleur | Pharmactuel

Soirée du 16 novembre 2017


Poster un commentaire

Un nouveau souffle dans le traitement de l’asthme avec l’azithromycine | JIM.fr

Certains patients asthmatiques ne sont pas parfaitement contrôlés avec les corticoïdes et bronchodilatateurs inhalés et ils présentent ainsi des risques non négligeables d’exacerbations. Dans ces cas difficiles, les traitements par anticorps monoclonaux comme les anti-IgE (omalizumab) et anti-IL5 […]

Le Lancet publie les résultats d’un essai qui pourrait faire date. Il s’agit d’un essai randomisé, mené sur 420 patients. Les uns recevaient de l’azithromycine à raison de 500 mg 3 fois par semaine pendant 48 semaines. Les autres recevaient un placebo, à la même fréquence et sur la même durée.

Source : JIM.fr – Un nouveau souffle dans le traitement de l’asthme avec l’azithromycine

Cf 44° FML: Traitements de l’asthme et de la BPCO : SOS, nous sommes perdus…


Poster un commentaire

Allergies de l’enfant : quels traitements en 2017 ?

Alors que l’incidence des allergies chez l’enfant augmente régulièrement, les options thérapeutiques – immunothérapies orales, biothérapies, induction de tolérance – sont, elles aussi, de plus en plus nombreuses.

Source : Allergies de l’enfant : quels traitements en 2017 ?


Poster un commentaire

Se former à l’hypnose pour mieux accompagner les femmes enceintes | JIM.fr

L’anxiété durant la grossesse et l’accouchement est associée à une plus grande fréquence d’événements contraires tels par exemple un petit poids à la naissance, la nécessité d’une césarienne et une exacerbation de la douleur. L’hypnose permet de modifier les perceptions et améliore […]

Source : JIM.fr – Se former à l’hypnose pour mieux accompagner les femmes enceintes


Poster un commentaire

Un score au label TIMI pour décider de l’anticoagulation en cas de fibrillation auriculaire

Jusqu’à présent la décision de traiter ou non par les anticoagulants un patient souffrant d’une fibrillation auriculaire non valvulaire (FANV) est basée sur la mise en balance des risques d’accident embolique (en utilisant le score CHA²DS²-VASc…entre autres) et d’accident hémorragique (plusieurs scores se disputant le prime time HAS-BLED, HEMORR²HAGES…).

Source : JIM.fr – Un score au label TIMI pour décider de l’anticoagulation en cas de fibrillation auriculaire


Poster un commentaire

Faut-il prescrire de l’adrénaline à tous les allergiques quelle que soit la sévérité ? | JIM.fr

L’anaphylaxie est un tableau clinique correspondant à une réaction sévère d’hypersensibilité pouvant menacer la vie.

Les trois principales recommandations pour la prise en charge de l’anaphylaxie s’accordent à dire que l’adrénaline est le traitement de première ligne de la réaction anaphylactique quelle qu’en soit la cause car elle diminue le risque d’hospitalisation et de décès.

Pourtant, l’adrénaline reste sous-prescrite en France et sous-utilisée.

Source : JIM.fr – Faut-il prescrire de l’adrénaline à tous les allergiques quelle que soit la sévérité ?